Le III Forum LED de Barranquilla et le régionalisme colombien

Eduardo Verano,

Gouverneur Atlántico, Colombie

Hôte 3e Forum Régional de Développement Économique Local pour l'Amérique Latine et les Caraïbes

Notre Atlántico Líder a les portes ouvertes pour le 3e Forum Régional de Développement Économique Local pour l'Amérique Latine et les Caraïbes, qui est promu par le réseau RED ADELCO. Accueillir ce grand événement, du 7 au 9 mai, à Barranquilla, est pour nous une opportunité exceptionnelle, car il devient une vitrine pour mettre en valeur le travail que nous menons pour l'équité dans tous les territoires de la Colombie. 

En ce sens, nous nous identifions pleinement aux efforts de décentralisation déployés par les organisateurs du forum, qui analyseront les aspects cruciaux du développement économique local, dans une perspective thématique et régionale.

En Colombie, nous avons également travaillé dur et sans relâche pour la régionalisation et la décentralisation, et nous avons déjà obtenu des résultats importants. L'un d'eux est le fait que 2,5 millions de personnes ont dit « oui » à l'autonomie de la région des Caraïbes en 2010. Nous devons combler les écarts qui font, par exemple, que la région des Caraïbes représente 22 % de la population du pays et ne gère que 14 % du produit intérieur brut (PIB).

Ce pays progresse dans la création de ses régions d'administration et de planification (RAP), telles qu'établies par la Constitution Politique de 1991 dans son article 306. À ce jour, nous avons 4 RAP légalement constituées (Pacifique, Axe du Café, Centre et Caraïbes), où 70% de la population du pays et son PIB sont regroupés. En outre, pour la première fois, nous sommes parvenus à ce que le Plan National de Développement (PND) dispose d'un pacte régional qui nous permettra de progresser en matière d'équité. Dans les Caraïbes et dans d'autres régions du pays, nous avons encore l'objectif de nous consolider en tant que Région Entité Territoriale (RET), afin d'atteindre une véritable autonomie, avec plus de ressources du Système Général de Participation (SGP), des compétences et nos propres autorités.

Avec la constitution des RAP, nous cherchons à unir les communautés, à connaître leurs principaux besoins et à intégrer des solutions dans les processus de planification à long terme. Pour cette raison, le lien de notre réalité avec les thématiques programmées dans le forum pour le développement local est essentiel. C'est la seule façon de trouver les solutions dont les territoires ont besoin. 

Nous attendons avec intérêt de participer à ce forum qui abordera des questions fondamentales telles que l'emploi, l'autonomisation, les migrations, la décentralisation et la gouvernance territoriale, la gestion intégrée et durable des ressources naturelles et les politiques publiques pour la promotion du développement économique local et territorial, entre autres.

Donner des outils aux territoires pour la gestion de leurs affaires aura toujours des résultats très positifs car non seulement des apports juridiques et des ressources économiques propres à la décentralisation sont fournies, mais on renforce l’autonomisation des régions pour qu’elles établissent leur vision et concrétisent leur développement.

Les gouvernements autonomes ou fédéraux rendent compte des processus de modernité de l'administration publique, qui est loin des gouvernements hautement centralisés qui sont aujourd'hui considérés comme anachroniques parce qu'ils transforment l'appareil étatique en entités bureaucratisées et lentes, dont les politiques ne bénéficient pas aux citoyens des provinces périphériques.

 


© All rights reserved ORU. Barcelona 2019