Un nouveau gouvernement, un nouveau pouvoir

Camilo Romero Galeano

Gouverneur du Département de Nariño (Colombie)

En Octobre 2018, le gouvernement départemental de Nariño, territoire du sud de la Colombie, a été reconnu par l'Organisation des Régions Unies, l’ORU FOGAR et le PNUD comme l'une des cinq bonnes pratiques mondiales de gestion publique pour notre stratégie de Gouvernement Ouvert Nariño (GANA).

Cette mention a été ajoutée à d'autres reconnaissances internationales qui ont considéré que les actions, les outils, les apports, les méthodologies et les impacts obtenus grâce à l'expérience du GANA, servent aujourd'hui de référence régionale, nationale et mondiale aux défis auxquels nous, gouverneurs, sommes confrontés pour combattre les dommages croissants de la corruption dans les organes publics.

On parle beaucoup de corruption, mais peu de choses sont faites pour combattre la racine de ses effets délirants qui menacent toujours la dignité de nos citoyens. Par conséquent, en arrivant au pouvoir régional en tant que nouveau gouvernement qui se base sur trois piliers fondamentaux : Gouvernement Ouvert, Innovation Sociale et Economie Collaborative, nous avons conçu, aux côtés des citoyens, un programme qui a été approuvé aux élections avec le vote de plus de 300.000 habitants de Nariño. Ensuite, on a tracé la feuille de route du territoire à travers du Plan de Développement « Nariño, coeur du monde » qui, après une tournée dans toutes les sous régions du département, a convoqué un total de 31.700 citoyens.

Nous avons compris, dès le début de notre aspiration à atteindre l'administration départementale, qu'il est nécessaire de préparer un Nouveau Gouvernement qui établit, à son tour, les règles pour construire une Nouvelle Puissance. Dans cette nouvelle approche de la gestion territoriale, la participation et la relation différentielle entre le gouvernement et les citoyens sont devenus un outil substantiel pour lutter contre la corruption.

En tant que Gouvernement Ouvert de Nariño, GANA, nous avons fait un pas en avant en demandant à l'ensemble du cabinet ministériel de présenter publiquement sa Déclaration sous Serment des Biens Patrimoniaux. En résumé, cela signifiait que les citoyens pouvaient savoir ouvertement ce que nous possédions avant et après notre période administrative.

Par la suite, le pays tout entier a été introduit à la première plate-forme numérique de consultation budgétaire et d'exécution des ressources publiques appelée GANA Control, un outil qui permet aux citoyens de savoir en temps réel comment le budget du gouvernorat de Nariño est exécuté. Avec l'outil GANA Pienso, nous activons la plate-forme décisionnelle contraignante par laquelle les citoyens peuvent voter pour des projets d'intérêt public afin de déterminer l'exécution d'initiatives d'intérêt commun.

En nous conformant aux normes internationales qui définissent comment les gouvernements ouverts doivent fonctionner dans le monde, nous sommes devenus le premier gouvernement ouvert de la Colombie qui dispose aujourd'hui de plus de quinze outils qui constituent un kit complet de lutte contre la corruption. De cette façon, nous avons pu passer du discours et de la théorie de l'ouverture gouvernementale à la conception, à la construction et à la mise en œuvre d'outils pratiques de portée citoyenne.

D'autre part, grâce à la stratégie GANA Municipales, nous avons pu réunir près de 80.000 citoyens de 60 municipalités de Nariño, qui ont pris des décisions par rapport à plus de 67 milliards de pesos de redevances et de ressources propres du gouvernement. C'est ainsi que nous sommes devenus le gouvernement le plus participatif de la Colombie. Nous avons démontré, également, que les processus d'ouverture gouvernementale ne sont pas seulement des actions au niveau technologique, car avant tout, le Gouvernement Ouvert c’est rendre le citoyen protagoniste en tant que décideur stratégique pour le bien commun.

Gérer ce qui appartient à chacun, en surmontant les caprices de ceux qui ont été choisis pour s'occuper des objectifs communs du territoire, dans la perspective de garantir l'accès aux biens et services de l'État avec efficience, transparence, efficacité, une très grande participation et une meilleure communication, c'est ouvrir la porte à des façons d’agir innovantes qui, comme le Gouvernement Ouvert, contribuent à combattre la corruption dans un exercice à double sens.

Ainsi, l'idée d'un Nouveau Gouvernement est traversée par une exploration vers de nouvelles formes de gouvernance beaucoup plus proches des citoyens et de leurs attentes. De cette façon, le Gouvernement Ouvert passe d'un simple discours forgé dans les hautes sphères des spécialistes politiques modernes à une réalité palpable, un mécanisme vérifiable, une action cohérente entre ce qui a été notre histoire, notre présent et la projection de ce que nous voulons être, non seulement pour Nariño, mais pour cette immense nouvelle citoyenneté colombienne qui garde l'espoir pour une nouvelle puissance qui contribue en réalité à une vie meilleure basée sur l'équité, l'égalité, l'augmentation des opportunités et la construction de la paix pour tous.

Pour l'instant, depuis ce gouvernement régional de portes ouvertes, depuis cet effort pour essayer que la citoyenneté redonne la confiance à ses institutions ; cette tâche de prendre des mesures d'avant-garde et de renouvellement politique est la preuve qu’il est possible de construire un nouveau pouvoir à partir de la détermination d'une nouvelle citoyenneté.

 


© All rights reserved ORU. Barcelona 2019