Les dirigeants régionaux réclament un financement accru lors de la COP22

cop22sekkal

La Conférence de Marrakech se termine avec les premiers pas pour mettre en œuvre l’Accord de Paris


Après deux semaines de réunions, la 22ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique s’est achevé vendredi dernier par une série d’accords et de documents de prise de position visant à véhiculer la mise en œuvre de l’Accord de Paris, qui est entré en vigueur le 4 novembre. Les presque 200 pays qui intègrent la convention sur le changement climatique des Nations Unies ont convenu à Marrakech de fixer les règles régissant l’Accord d’ici 2018, deux ans avant sa mise en place, en 2010. 

Une des déclarations lancées dans la dernière ligne droite de la COP22 a été la Proclamation de Marrakech pour l’Action, dans laquelle tous les acteurs se sont engagés à promouvoir davantage l’action climatique, maintenant d’une façon irrémissible. Entre autres points, le texte réaffirme l’obligation pour les pays développés de mobiliser 100 milliards de dollars pour financer des actions climatiques dans des pays en développement

Sommet des Élus Locaux et Régionaux pour le Climat

Le financement de l’action climatique a exigé une attention accrue pendant les négociations, et les gouvernements intermédiaires ont travaillé pour être pris en compte dans le débat. Le 14 novembre s’est tenu le 2ème Sommet des Élus Locaux et Régionaux pour le Climat, dans le cadre de la COP. Co-organisé par l’Association de Régions du Maroc –membre de l’ORU Fogar– et l’Association Marocaine des Présidents Communaux, il a rassemblé des représentants des gouvernements infra-étatiques du monde entier –parmi lesquels le Président de l’ORU, Abdessamad Sekkal– dans le but de réclamer la reconnaissance de l’importance des territoires dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris

Les régions présentes ont dénoncé que les projets climatiques mis en avant à l’échelle infra-étatique ont souvent des difficultés à obtenir un financement adéquat. De fait, on estime qu’il ne dépasse pas 9% des ressources. À cet égard, le président Sekkal a expliqué que « les gouvernements intermédiaires sont déterminants, à cause de leurs compétences sur le territoire, les infrastructures et la gestion de services et mobilité, pour faire face au changement climatique. En tant qu’ORU Fogar, nous devons exprimer, pourtant, notre scepticisme par rapport au rôle effectif  qu’ils auraient s’ils continuent à gérer des pourcentages d’un seul chiffre du budget général ». Et il conclut: « Les régions doivent recevoir aussi les fonds globaux adoptés à Paris, spécialement celles des pays en développement ».

Le sommet s’est achevé par l’adoption de la Feuille de Route pour l’Action de Marrakech des villes et régions, qui a été soumise à la Zone Bleue de la COP22

100 projets pour le climat

L’ORU Fogar a participé aussi à des activités et des événements parallèles de plusieurs de ses membres. Le 12 novembre elle participé au Side Event de nrg4SD « Sub-nationals leading climate adaptation: The RegionsAdapt initiative » et, l’après-midi, au Side Event de R20 « Innovative Value Chain and Financial Ecosystem for sub-national governments ». Celui-ci s’est consacré à la campagne de R20 et la Fondation Leonardo DiCaprio (LDF) « 100 Climate Solutions Project Campaign », qui consiste à identifier et financer cent projets environnementaux mis en œuvre par des gouvernements locaux et régionaux du monde entier, dont dix seront sélectionnés parmi les régions membres de l’ORU.      

La COP23 est en cours

Les derniers jours de la COP22, on a décidé le siège de la prochaine session de la Conférence des Parties de l’année prochaine : elle se tiendra à Bonn, Allemagne, mais avec la présidence de Fiji

 

Contenu Associé:

Accord de Paris, adopté à la COP21 de Paris en décembre de 2015

Marrakech passe à l’action dans la COP22. Article publié par ORU Fogar, 07/11/20116

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2020