Atelier sur le tourisme au IIIe Forum LED Latino-américain

 

L'atelier « Le tourisme durable comme outil de développement » a eu lieu les 8 et 9 mai, et a été organisé par l’ORU Fogar et la Diputación de Barcelona, à Barranquilla et dans le cadre du IIIe Forum pour le Développement Économique Local en Amérique Latine et dans les Caraïbes. Il était destiné aux représentants des administrations publiques présents au Forum. Patricio Azcárate, président de l'Institut de Tourisme Responsable, et Vanesa Mas, responsable de l'Unité de Gestion Territoriale de l'Office Technique du Tourisme de la Diputación de Barcelone ont participé à l'atelier.

Lors de la présentation de l'atelier, Carles Llorens, secrétaire général de l’ORU Fogar, a expliqué qu'ils avaient décidé de promouvoir l'atelier après l'obtention du Certificat Biosphere Or de la Diputacion de Barcelona, comme une occasion d'expliquer une politique touristique réussie et l'expérience catalane de gestion annuelle de plusieurs millions de touristes. M. Llorens a déclaré que les Forums LED devraient inclure davantage la thématique du tourisme, en tant que ressource pour le développement local « car tous les territoires ont quelque chose d'unique à montrer, quelque chose qui, au niveau culturel, paysager ou social peut être intéressant pour le tourisme ».

Patricio Azcárate a expliqué comment l'Institut de Tourisme Responsable accorde des certifications Biosphère aux destinations, ainsi qu'aux hôtels et aux entreprises touristiques qui respectent les principes du Tourisme Responsable contenus dans la « Charte Mondiale du Tourisme Durable +20 » proclamée lors du Sommet Mondial du Tourisme Durable sponsorisé par l'UNESCO, l’OMT et la COP21. M. Azcárate a souligné que le tourisme affecte presque toutes les ODD.

Vanesa Mas a parlé du processus d'implication de la Diputacion de Barcelona dans le processus Biosphère, dans le cadre d'un processus de réinvention de sa marque touristique, dans lequel au-delà de la promotion de la destination, toutes les politiques d'une institution sont impliquées, dans une formulation plus transversale. Elle a souligné l'implication de tous les acteurs territoriaux, sociaux et culturels dans le processus, et n'a pas manqué de faire référence au problème de la saturation du tourisme dans une ville comme Barcelone. « Pour l'instant, notre politique touristique – a expliqué Mme. Mas - part du principe que les meilleurs endroits à vivre sont ceux qui valent le plus la peine d'être visités ».

Après l'atelier, Patricio Azcárate et Vanesa Mas ont tenu des réunions B2B avec les différents gouvernements, régions et municipalités présents au Forum.

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
Please wait

© All rights reserved ORU. Barcelona 2019