Accord Zicosur avec l'Organisation des États américains 

Le 18 septembre 2019, un accord historique a été signé à Washington, aux États-Unis, entre la Zone d'Intégration du Centre-Ouest de l'Amérique du Sud (Zicosur) et l'Organisation des États Américains (OEA) qui, selon toutes les parties, renforce l'institutionnalité de ces gouvernements sous-nationaux et devrait leur permettre d'améliorer la compétitivité de leurs territoires. De la part de l'OEA a signé son secrétaire général, Luis Almagro, et de la part de Zicosur, a signé le gouverneur, Juan Manzur, président Pro Tempore de l'organisation, qui était accompagné de représentants de 17 gouvernements intermédiaires d'Argentine, du Brésil, d'Uruguay, de Bolivie, du Chili et du Paraguay.

Avec cet accord, Zicosur devient un sujet de droit international, ce qui renforce l'objectif fondateur de rechercher une plus grande compétitivité de ses territoires et une augmentation du commerce extérieur avec les autres acteurs internationaux. Le gouverneur Mansur a parlé des opportunités qui s'ouvraient : «Grâce à l'OEA, nous, les gouvernements infranationaux, sommes désormais soumis à la coopération internationale et nous pouvons participer à l'échange de connaissances et de technologies, tout en fonctionnant mieux financièrement et économiquement. »

La signature de l'accord de coopération s'est déroulée en présence de personnalités telles que les gouverneurs argentins de Salta, Juan Manuel Urtubey, le vice-gouverneur de Santiago del Estero, José Emilio Neder, le gouverneur élu de la province de Misiones, Oscar Herrera Ahuad, et le secrétaire des relations internationales de Misiones, Patricio Lombardi. Représentant la République de Bolivie, étaient présents le gouverneur de Tarija, Adrián Oliva Alcázar, le secrétaire de Codesul, Paraná (Brésil), Wilson Quinteiro, et le maire régional de Antofagasta (Chili), Marco Antonio Díaz Solís.

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
Please wait

© All rights reserved ORU. Barcelona 2019