Quatorze candidats pour faire partie du Bureau d'ORU Fogar

La date limite pour soumettre des propositions d'inscription au Bureau d’ORU Fogar pour les années à venir était le 1er novembre. A la fin de la date limite, il y avait 14 nominations, représentant des régions et des réseaux de régions d'Europe, d'Amérique et d'Afrique. Conformément aux Statuts d'ORU Fogar et au Communiqué 70 appelant à des élections, l'élection aura lieu en décembre 2019.

Le seul candidat à la présidence présenté est l'actuel président Abdessamad Sekkal, également président du Conseil Régional de Rabat Salé Kénitra. Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne Rhône Alpes et président de l'AIRF (Association Internationale des Régions Francophones), est également candidat au poste de premier vice-président.

Les présidents de quatre réseaux latino-américains se sont présentés comme membres : l'Équatorien et préfet d'Imbabura, Pablo Jurado, président du CONGOPE ; le conseiller chilien d'Araucanía, Marcelo Carrasco, président d'ANCORE ; l'argentin et gouverneur de Tucumán, Juan Luís Mansur, président du ZICOSUR ; et le paraguayen Lucio Vera, président de AJUDEPA.

Les réseaux africains sont également représentés par les candidatures d'Adama Diouf, président de la région de Kaffrine et de l'Association des Départements du Sénégal ; du gouverneur du comté de Kakamega, Wycliffe Oparanya, président du Conseil des Gouverneurs du Kenya ; du président de la région Sud-Comoé, Eugène Aka Aouelé, président de la ARDCI de Côte d'Ivoire ; ainsi que Mostapha Slisli, représentant la Région de l'Oriental du Maroc.

Au-delà de la candidature du premier vice-président, l'Europe sera présente au Bureau d’ORU Fogar à travers Leyre Madariaga au nom du Gouvernement Basque, Quim Torra, président de la Generalitat de Catalogne, et la Finlandaise Ann-Sofie Backgren, présidente de l'Association des Régions Frontalières Européennes (ARFE).

Avec l'ARFE, la représentation des réseaux thématiques s'enrichit de la candidature des Régions4, le réseau des régions pour la durabilité, qui présente comme candidats à sa double présidence : le préfet équatorien d'Azuay, Yaku Pérez, et le conseiller basque Iñaki Arriola.

La période de nomination étant close, le Secrétariat d’ORU Fogar doit procéder à l'analyse de la conformité des nominations avec les Statuts, afin que le Bureau d’ORU Fogar puisse soumettre une proposition à l'assemblée. 

L'article 7.2 des Statuts stipule que le Bureau doit être composé d'au moins dix membres pour assurer la représentativité géographique et thématique de l'Organisation. Les candidatures présentées garantissent à la fois le minimum fixé ainsi que la représentativité. 

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
Please wait

© All rights reserved ORU. Barcelona 2019