La déclaration d'Edimbourg appelle à des mesures efficaces pour protéger la biodiversité

En 2021, avec un programme environnemental mondial très fort, la déclaration d'Édimbourg, adoptée par les gouvernements infranationaux et locaux du monde entier et conduite par le gouvernement écossais, sera de la plus haute importance. La  Déclaration d'Édimbourg, à laquelle Régions4 a participé activement dans sa rédaction, appelle essentiellement la Convention sur la diversité biologique (CDB) et ses parties à prendre des mesures fortes et audacieuses pour enrayer efficacement la perte de biodiversité.

La déclaration est le résultat d'un processus qui a rassemblé des délégués de gouvernements infranationaux et locaux du monde entier pour discuter des progrès réalisés dans l'élaboration d’un cadre stratégique mondial sur la biodiversité pour l'après-2020, pour solliciter des réactions et des contributions aux processus internes de la CDB, et pour examiner et demander un nouveau plan d'action de la CDB pour les gouvernements régionaux et locaux.

Les gouvernements régionaux et locaux sont des acteurs clés dans la mise en œuvre des actions visant à lutter contre la perte de biodiversité mondiale et à aider les gouvernements nationaux à atteindre les objectifs de la CDB. En tant qu'acteurs clés dans la réalisation des engagements et des objectifs de la Convention, la déclaration appelle à une plus grande reconnaissance du rôle de ces niveaux de gouvernement dans la réalisation d'un nouveau cadre mondial d'objectifs qui sera convenu au cours du deuxième trimestre 2021 lors de la COP15 (Kunming, Chine).

Les signataires s'engagent à continuer de soutenir la vision de 2050 de "vivre en harmonie avec la nature", reconnaissant que les actions des gouvernements infranationaux dans la mise en œuvre et l'intégration de la biodiversité doivent être accompagnées de mécanismes de soutien et de conditions favorables à tous les niveaux de gouvernement avec une approche de gouvernance transversale et verticalement intégrée. Les signataires soulignent également la nécessité d'adopter des efforts plus importants pour mobiliser des ressources financières afin de contribuer à la mise en œuvre et au renforcement de ces actions.

Le secrétaire général de Regions4, Iñaki Susaeta, a ajouté que : "Regions4 est fier de partager la déclaration d'Édimbourg, un document qui, sous l'égide du gouvernement écossais, rassemble les ambitions des principales autorités infranationales et locales pour le cadre mondial sur la biodiversité de l'après-2020. La déclaration est également un appel à l'action pour nous rejoindre, nous et nos partenaires, dans notre engagement à travailler aux côtés des parties à la Convention sur la diversité biologique et à faire tout notre possible pour jouer un plus grand rôle dans la mise en œuvre des objectifs d'action pour l'après-2020".

Texte intégral de la déclaration :

Français 

Anglais 

Espagnol 

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021