Publication du rapport 2020

Le rapport de performance 2020 de l'ORU Fogar, qui comprend toutes les actions et tous les projets auxquels l'organisation a participé, vient d'être rendu public. C'est une année marquée, évidemment, par la pandémie de COVID-19 et qui, fondamentalement, a orienté l'organisation et tous ses membres vers une activité à travers le réseau. Au-delà de la présence en février au Forum urbain mondial d'Abu Dhabi, la participation à l'agenda mondial a été virtuelle, de même que les bureaux et l'assemblée de l'ORU Fogar.

Le rapport montre comment, dès le début de la pandémie, l'ORU Fogar a diffusé parmi ses membres des recommandations et des rapports, tant sur le plan sanitaire que sur celui de l'urgence alimentaire qui a suivi. Ainsi, les régions et les réseaux de régions ont reçu une sélection des informations les plus utiles de l'Organisation mondiale de la santé et de la FAO. Grâce à différentes initiatives, telles que des webinaires dans les différentes langues de l'organisation, le travail des régions dans la lutte contre le coronavirus a été diffusé et les expériences et bonnes pratiques ont été partagées.

Le rapport reprend également le message lancé par le Président Abdessamad Sekkal en soulignant le rôle clé des régions dans la lutte contre la pandémie. D'emblée, le Président Sekkal a rappelé qu'au-delà de contribuer autant que possible à la politique de santé, les gouvernements régionaux avaient un rôle fondamental à jouer dans la prise en charge des personnes les plus défavorisées, notant notamment que le confinement était une véritable tragédie pour les pays où le travail informel est important.

Dans différentes communications, le Président Sekkal, constatant l'incidence de la pandémie sur la gouvernance des différents pays, dans certains desquels l'urgence sanitaire a conduit à des processus de recentralisation, tandis que dans d'autres la coopération à plusieurs niveaux a permis de faire face à la pandémie, a lancé l'idée d'un grand débat sur la gouvernance post-Covid. Sans la possibilité d'avoir ce débat dans l'une des assemblées présentielles de l'ORU Fogar, cette idée a pris forme dans l'initiative "Conversations Positives". L'expérience a donc commencé par une conversation virtuelle entre le président Sekkal lui-même et le président fondateur de l'AIRF, Thierry Corneillet. Dans le courant de l'année 2020, elle s'est poursuivie par une autre conversation entre le président de l'Association des départements du Sénégal, Adama Diouf, et le président de la région de Belier, en Côte d'Ivoire, Yéboue-Kouamé Pascal. L'initiative a été poursuivie au cours de l'année 2021 avec plusieurs conversations entre les dirigeants régionaux européens et latino-américains, avec l'idée que l'Assemblée annuelle de l'ORU Fogar 2021 puisse présenter un rapport dans lequel certaines conclusions des "Conversations Positives" peuvent être déduites.

L'ORU Fogar, comme le reflète le rapport, a continué à canaliser la participation de ses membres dans l'agenda mondial. Cette année, il convient de souligner la participation aux événements célébrant le 75e anniversaire des Nations unies. Profitant du grand débat ouvert par le Secrétaire Général, Antonio Guterres, sur l'avenir de l'organisation, le document "Le rôle des gouvernements locaux et régionaux dans la future gouvernance du système international" a été présenté, à la rédaction duquel ORU Fogar a eu une participation remarquable.

Le rapport 2020 souligne enfin que l'Assemblée annuelle de l'organisation, organisée sous l'égide de l'Association internationale des régions francophones et du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, a promu le séminaire "La numérisation au service des régions". Avec cette initiative, l'ORU Fogar a commencé une expérience qui sera suivie par d'autres qui mettront en évidence les opportunités des régions dans différents domaines. Ainsi, dès le début de l'année 2021, des initiatives seront promues pour mettre en valeur le travail que les régions peuvent faire dans le domaine de la transition énergétique ou du tourisme responsable. 

Le rapport a été rendu public dans les trois langues officielles de l'ORU Fogar : français, espagnol et anglais. En plus de ces trois versions, il y aura une traduction chinoise qui permettra le rapprochement avec les provinces chinoises.

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

© All rights reserved ORU. Barcelona 2021