Le président de l'ORU Fogar crie aux Nations Unies en faveur d'un financement équitable des collectivités locales et régionales

Dans le cadre du Forum Politique de Haut Niveau (HLPF) que les Nations Unies ont convoqué au cours de ce mois de juillet pour évaluer le respect de l'Agenda 2030, le président de l'ORU Fogar, Abdessamad Sekkal a fait un plaidoyer fort en faveur des gouvernements locaux et régionaux, pour qu’ils disposent de ressources financières suffisantes pour faire face aux défis de la reprise post-covid. « Les gouvernements infranationaux - a-t-il affirmé - sont en première ligne de la gestion de cette crise, mais aussi de son redressement ». L'également président du Conseil régional de Rabat Salé Kenitra, a expliqué que la réalisation des objectifs fixés dans les agendas mondiaux (Agenda 2030, Accord de Paris et Nouvel Agenda Urbain) dépend désormais plus que jamais d'une bonne articulation des différents niveaux de gouvernement, du respect du principe de subsidiarité, ainsi que d'une bonne politique budgétaire pour « finir, a-t-il dit, avec la compétition pour l'accès aux ressources, en renforçant les allocations aux collectivités territoriales ».

Lors du Forum, le Président Sekkal s'est prononcé en faveur du maintien des aspects bénéfiques de la mondialisation et des opportunités qu'elle offre d'ouverture, d'échange et de complémentarité entre les nations. Face à la mondialisation, il est cependant favorable à un recentrage sur la protection et le développement des économies locales. « La pandémie, a-t-il dit, nous a montré que nous devons assurer une logistique et des circuits courts. Dans le même temps, et les gouvernements régionaux ont un rôle fondamental à jouer à cet égard, nous devons garantir les services de base dont la population a besoin, dans des secteurs clés tels que la santé, l'éducation et le secteur social. Comme vous le savez, ces trois secteurs ont été soumis à de fortes tensions pendant la crise sanitaire et ont ramené les profondes inégalités d'accès aux services entre différents pays, mais aussi entre les territoires d'une même nation ».

Le président Sekkal a participé, au sein du HLPF, au Forum des gouvernements locaux et régionaux. Ce Forum a appelé à un soutien ininterrompu de toutes les sphères de gouvernement pour garantir la protection de la santé et des droits humains à tous et, en particulier, aux secteurs les plus marginalisés et structurellement défavorisés de la population. Le Forum a insisté, une fois de plus, sur l'appel à un système dans lequel les gouvernements locaux et régionaux participent à la prise de décision des Nations Unies, occupant une position permanente aux tables où les politiques de développement sont concernées.

Les gouvernements locaux et régionaux sont essentiels pour une reprise équitable. Lisez la déclaration au HLPF 2021 ici https://www.global-taskforce.org/sites/default/files/2021-07/FR-JOINT%20STATEMENT%20HLPF%202021.pdf

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

© All rights reserved ORU. Barcelona 2021