Les candidatures indépendantes triomphent aux élections intermédiaires du Mexique

Le 7 juin dernier des élections intermédiaires se sont tenues au Mexique. Dans 17 des 31 états de la République, les candidats se disputèrent les mairies, les conseils municipaux locaux et fédéraux et, dans 9 d’eux, aussi les états. La journée électorale s’est déroulée sans heurts –sauf certaines complications aux états de Michoacán et Oaxaca- et la possibilité d’installer au pays le 98% des bureaux électoraux prévus a fait que ce soit un rendez-vous de la démocratie sans précédent.

 

Le Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI), le parti de l’actuel Président de la république du Mexique, a eu un succès retentissant aux postes du congrès fédéral avec une majorité, ensemble avec leurs partenaires, dans la Chambre des Députés.  Cependant, dans certains états les élections  signifièrent une fracture importante pour les grandes formations politiques avec le triomphe historique des candidatures indépendantes. C’est le cas de Nuevo León, où pour la première fois a gagné un candidat qui n’est pas affilié à aucun parti, Jaime Rodríguez Calderón. Après plus de 30 ans au PRI, Jaime Rodríguez démissionna du parti et entreprit une carrière politique indépendante marquée par sa lutte contre le crime organisé à l’état.

 

Un autre cas important est Sonora, où Claudia Pavlovich Arellano, candidate officielle du Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI), a gagné les élections en devenant la première femme à occuper le poste de gouverneure de l’état. Le phénomène du triomphe des candidatures alternatives  a été important aussi dans les élections des conseils municipaux, dans lesquelles les citoyens se sont mobilisés dans plusieurs municipalités en faveur des candidats indépendants.

 

Ce triomphe démocratique a en partie été rendu possible, d’après Organisation des États Américains (OEA), grâce à la révision préliminaire des éventuels outils juridiques afin d’assurer une plus grande équité dans la bataille électorale. Ces actions ont inclut des mécanismes de financement pour faciliter l’accès aux campagnes électorales aux candidats sans parti politique et aux partis minoritaires

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

Message COVID-19 du Président Sekkal


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021