Sommet Mondial Climat et territoires

 

Bernard Soulage

Vice-président de la région Rhône-Alpes

 

Les territoires sont des acteurs incontournables de l’action climatique à bien des égards: par leurs compétences stratégiques (transport, urbanisme, énergie, etc.), par les politiques qu’ils mettent en place, parfois plus ambitieuses encore que celles de leur Etat, par leur proximité des citoyens, par leur force de mobilisation, par leur capacité d’action adaptée aux  spécificités locales…Même s’ils ne sont pas parties des négociations climatiques internationales, ils contribuent à rendre crédible le scénario de 2° par leurs actions.

Les exemples sont multiples à travers le monde : si le Canada, par exemple, est dominé par une politique hostile à des mesures contraignantes de réductions d’émissions, les Etats fédérés canadiens font figure de pionniers en matière d’action climatique. La Colombie Britannique, première province à avoir mis en place une taxe carbone avec succès, ou le Québec sont autant de territoires innovants et ambitieux en matière climatique. En Rhône-Alpes, où nos moyens d’action sont moins importants que ceux des Etats fédérés, nous nous efforçons aussi de nous fixer des objectifs ambitieux et d’être force de proposition.

Je suis profondément convaincu que la somme de ces engagements peut véritablement contribuer à limiter le dérèglement climatique et à faire progresser les négociations. Nous avons une partie de la solution, et c’est ce que nous voulons montrer en juillet, pendant le Sommet Mondial Climat et territoires.

L’évènement, que nous avons l’honneur d’accueillir en Rhône-Alpes les 1er et 2 juillet prochains, et pour lequel l’ensemble des réseaux de collectivités et de société civile se sont rassemblés sous le patronage de la présidence française, n’a pas de précédent. Pour la première fois, l’ensemble des acteurs non-étatiques travaille ensemble sur dix axes de réflexion, et parle d’une même voix aux négociateurs. 

La grande mobilisation des acteurs non-étatiques à travers le monde pour ce Sommet et les relations très soutenues que nous avons avec les grandes institutions internationales qui confirment leur présence à haut niveau (ONU, CNUCC, Présidences des COP, Commission européenne, etc.) montre bien la montée en puissance des territoires et la prise de conscience internationale de l’importance de leur action.

Je compte personnellement sur la mobilisation des membres de l’ORU-FOGAR pour alimenter les travaux et apporter leur pierre à l’édifice des engagements. Nous avons besoin de vous en juillet ! Je vous invite à consulter le site www.worldclimatesummit2015.org ou à contacter l’équipe : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

 

 


© All rights reserved ORU. Barcelona 2021