Les régions colombiennes et équatoriennes s'attaquent aux ODD par la coopération transfrontalière 

Au cours du mois de septembre, la frontière entre la Colombie et l'Équateur a accueilli plusieurs forums organisés par l'Association des Régions Frontalières Européennes (ARFE) en collaboration avec divers organismes publics de ce territoire frontalier de l'Amérique Latine. Les forums ont abordé comment mettre en œuvre les objectifs de développement durable (ODD) d'une manière intégrée et en utilisant une approche locale, transfrontalière et innovante. Ces événements ont eu lieu entre le 11 et le 19 septembre dans les provinces équatoriennes de Carchi et d'Esmeraldas ainsi que dans le département colombien de Nariño. Des autorités infranationales de toute la région frontalière y ont participé, ainsi qu'une trentaine d'experts européens, sud-américains et centraméricains. 

Au cours de ces séminaires et ateliers, différentes initiatives ont été conçues à la suite du travail qui a été développé dans la région au cours des cinq dernières années. L'un des principaux objectifs était le renforcement effectif des capacités locales pour la mise en œuvre des ODD et la promotion coopérative et participative de l'innovation locale. En d’autres mots, parvenir à un développement territorial durable fondé sur la coopération entre les acteurs des deux côtés de la frontière. 

Cette initiative commémore les cinq premières années de collaboration entre les régions frontalières européennes, organisées autour de l'ARFE, et plusieurs gouvernements sous-nationaux de l'Equateur et de la Colombie. En fait, ce n'est qu'au cours de la décennie actuelle, avec la signature éventuelle d'un accord de paix en Colombie à l'horizon et après un processus de renforcement progressif de la paradiplomatie entre les entités infranationales de la région, que les conditions nécessaires à une coopération transfrontalière efficace dans ce domaine de l'intégration ont commencé à être créées. 

Depuis lors, grâce à la collaboration développée par l'ARFE, entre autres acteurs, avec le ferme soutien de l'Union Européenne, de la Communauté Andine et même de certaines agences de coopération régionale en Europe, comme l'Agence d'Estrémadure pour la Coopération Internationale au Développement (AEXCID), des liens de confiance ont été établis et consolidés entre administrations publiques sous-nationales, et les premières stratégies transfrontalières de développement territorial ont été conçues sur ces frontières andines. La consolidation d'une structure institutionnelle de coopération transfrontalière, connue sous le nom de Fraternité Colombo-Équatorienne, qui regroupe les provinces du nord de l'Équateur et les départements du sud de la Colombie, doit être soulignée comme un élément unique en raison de ses caractéristiques en Amérique Latine. La fraternité peut devenir un modèle institutionnel de coopération transfrontalière entre les administrations publiques sud-américaines qui ouvre la voie à l'institutionnalisation de nombreux processus identifiés par l'ARFE et d'autres acteurs européens pendant la dernière décennie.  

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
Please wait

© All rights reserved ORU. Barcelona 2018