Des régions de 23 pays ont participé au Forum de Rabat

Des régions d'Afrique, d'Europe et d'Amérique ont participé au XIème Forum des Régions de l’ORU Fogar qui s'est tenu à Rabat le 22 et le 23 octobre. Au-delà de la présence notable des régions marocaines et de l'Association des Régions Marocaines, des régions du Sénégal, de la Côte d'Ivoire, du Niger, du Mali, du Burkina Faso, du Kenya et du Nord Soudan ont participé à cet événement. Des régions de l'Espagne, de la France, de la Belgique et l'Italie étaient également présentes à une réunion organisée par le Conseil de Rabat Salé Kénitra. De même, des représentants d'états, de provinces et de régions de l'Argentine, du Chili, de l'Uruguay, du Paraguay, du Pérou, de l'Équateur, de la Bolivie, de la Colombie, du Venezuela et du Mexique étaient présents à Rabat.

Dans la matinée du lundi 22 octobre, avant le forum, le Bureau et l'Assemblée Annuelle de l'ORU Fogar ont validé les comptes et le budget pour l'année à venir, en plus d’approuver l'incorporation de l'Association des Régions Frontalières Européennes au Bureau. En outre, l'État de Mérida, le Venezuela, les départements de Tarija et de Santa Cruz de Bolivie, le Commonwealth des Andes, ainsi que l'Association des Régions du Niger et le département de San Pedro de Côte d'Ivoire ont été admis comme nouveaux membres de cette organisation. Au sein de l'assemblée, le représentant envoyé par le gouverneur de l'île d'Anjouan, aux Comores, a également eu la parole pour expliquer le processus qui avait conduit à la suspension des autonomies de ce pays.

Le forum lui-même, consacré aux trois agendas mondiaux (Agenda 2030, Accord de Paris, Nouvel Agenda urbain), a débuté avec la présence du chef du gouvernement marocain, Saadeddine Otmani, qui a montré un grand engagement dans la mise en œuvre des agendas au Maroc, avec la participation des régions et dans le cadre du processus avancé de régionalisation du pays.

Dans tous les débats et interventions, avec la participation des gouverneurs et des présidents de régions, ainsi que d'experts et de représentants des différents organismes des Nations Unies, il a été noté qu'il restait beaucoup à faire. « Si le défi est celui d'atteindre les ODD d'ici 2030 - a dit le représentant du gouvernement, Rafael Hueso - il reste 12 ans et une énorme quantité de travail ». Plusieurs orateurs ont souligné la grande difficulté d'atteindre l'Objectif 2 Faim Zéro, « vu qu'il y a plus de 800 millions de personnes souffrant de la faim ». L'accent a également été mis sur la façon dont le temps passe et la question du changement climatique n'est pas abordée de front. 

Lors de la clôture, le président de l'ORU Fogar et hôte en tant que président du Conseil Régional de Rabat Salé Kénitra, Abdessamad Sekkal, a souligné que la réalisation des trois agendas avait besoin de « changements systémiques dans le mode de gestion et de gouvernance dans chacun des pays et l'adoption immédiate du principe de subsidiarité ». Le Président Sekkal a également affirmé que la mise en œuvre des ODD exige une planification, de l'adaptation des programmes gouvernementaux, ainsi que de la participation de tous les acteurs publics et privés, de la société civile et des citoyens. 

L'événement s'est conclu par l'adoption de la « Déclaration de Rabat - Les Régions font face aux défis de la mise en œuvre des trois agendas mondiaux ».

Contenu associé

Déclaration de Rabat (espagnol, anglais et français)

Résumé vidéo premier jour

Résumé vidéo deuxième jour

La vidéo cérémonie de remise des prix IIIème edition

Album photos

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
Please wait

© All rights reserved ORU. Barcelona 2018