Les gouvernements régionaux lancent la Coalition pour la Biodiversité 

Au cours de la réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique (COP14 de la CDB), tenue du 17 au 29 novembre à Charm El-Cheikh (Égypte), avec la participation de 196 pays, le Comité Consultatif des Gouvernements Sous-nationaux, sous la direction de huit gouvernements régionaux de différents continents, a lancé la Coalition Sous-nationale pour une Action sur la Biodiversité. Il s'agit d'une invitation lancée par les gouvernements régionaux aux Parties pour qu'elles accélèrent la réalisation de l'objectif d'atteindre, d'ici 2020, les Objectifs d'Aichi pour la biodiversité et même au-delà.

La Coalition est un jalon important pour au moins trois raisons. La première est qu'au-delà des déclarations formelles, il s'agit d'une proposition d'action, accompagnée d'un plan assorti d'activités et d'objectifs concrets, à réaliser jusqu’à la COP 15. La seconde est qu’elle s’agit d’une invitation du niveau régional aux Parties, qui démontre la capacité d'initiative des gouvernements intermédiaires. La troisième raison est que l'initiative rassemble des gouvernements régionaux qui sont des leaders dans le domaine de la biodiversité, agissant ensemble sous le rôle de catalyseur de nrg4SD en tant que coordinateur du Comité Consultatif des Gouvernements Sous-nationaux.

Avec son Plan d'Action, la Coalition poursuit un certain nombre d'objectifs. Nous voulons diriger l'élaboration de plans d'action régionaux sur la diversité biologique, en les alignant sur les plans d'action des gouvernements centraux. L'objectif est l'échange de bonnes pratiques et la coopération décentralisée pour soutenir la mise en œuvre du Plan Stratégique pour la Diversité Biologique 2011-2020. L'objectif est d'intégrer la conservation de la biodiversité et les pratiques des secteurs économiques dans le cadre de l'Agenda 2030 et dans l’ODD 15 (Vie sur Terre). Enfin, le plan s'engage activement dans les systèmes de planification, de suivi et d'évaluation aux niveaux régional et central.

L'événement de lancement de la Coalition, présenté par Natalia Vera, secrétaire générale de nrg4SD, a été parrainé par la secrétaire exécutive de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), Cristiana Paşca Palmer. Le gouverneur de la préfecture d'Aichi (Japon), l'envoyé spécial de la province de Québec (Canada), le secrétaire d'État de l'Environnement de Sao Paolo (Brésil) et l'hôte de cette COP14, le gouverneur du Sinaï Sud (Égypte), y ont également participé. Dans son discours, Cristiana Paşca Palmer a déclaré que « les gouvernements régionaux jouent un rôle fondamental dans la réalisation des objectifs du Plan stratégique 2011-2020 pour la biodiversité, parce qu'ils gèrent les liens ville-campagne et parce qu'ils peuvent articuler des incitations économiques positives et une réglementation plus écologique pour les entreprises».

Déjà dans le cadre de la COP14, nrg4SD et ICLEI, avec l'appui de la CDB, ont organisé le 5ème Sommet Mondial sur la Diversité des Collectivités Locales et Régionales, qui s'est tenu les 23 et 24 novembre, avec une large représentation des membres de nrg4SD.  

Enfin, en ce qui concerne les négociations qui ont eu lieu lors de la COP14, les collectivités locales et régionales ont réussi à inclure une mention de ces niveaux comme parties à consulter et à prendre en compte dans le processus post-2020.

 

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
Please wait

© All rights reserved ORU. Barcelona 2019