L'ORU FOGAR dénonce le bombardement du siège d'un conseil régional en Ukraine

Lors du bombardement du Conseil régional de Kharkiv, le premier de mars, le président de l'ORU Fogar, Rachid el Abdi, a enregistré un message condamnant l'attentat, tout en exprimant sa solidarité avec la région du Donbass (et la ville de Mariupol) dans laquelle, a-t-il rappelé, l'ORU Fogar avait gardé contact et travaillé. (Article joint)

Dans le message, et après avoir condamné le recours à la violence comme mode de résolution des conflits, ORU Fogar a défendu une gouvernance basée sur le respect de la diversité, la décentralisation et la reconnaissance des territoires. Ces principes, a-t-il dit, ont fait la preuve qu'ils favorisent le développement des peuples. Il a également rappelé les expériences d'intégration territoriale, qui dépassent parfois les frontières et les "vieilles haines".

Au-delà de l'ORU Fogar, l'une après l'autre, des associations de régions s'expriment contre l'opération militaire de la Fédération de Russie qui envahit le territoire ukrainien souverain.

Les premiers qui se sont exprimés ont été des représentants de l'Assemblée des Régions d'Europe (ARE). Ils ont appelé à la solidarité entre toutes les régions d'Europe, tout en préconisant le dialogue face aux menaces et aux escalades militaires. ''Les principes démocratiques -affirme leur manifeste- "sont essentiels pour protéger les libertés de tous les citoyens, régions et pays d'Europe. La poursuite de la démocratie est étroitement liée au droit des peuples à l'autodétermination. Il s'agit de l'un des principes fondamentaux du droit international, qui stipule qu'une nation a le droit de décider librement de son statut politique, de la forme de son gouvernement et de son développement économique, social et culturel".

L'Association des régions frontalières européennes (ARFE) a également condamné l'invasion du territoire ukrainien par les forces armées de la Fédération de Russie. L'ARFE, qui dispose d'un bureau en Ukraine, à savoir à Kharkiv, a rappelé sa conférence annuelle de Koursk qui s'est tenue près de la frontière russo-ukrainienne le 21 septembre 2011. Cette conférence a permis de discuter des bonnes pratiques en matière de coopération transfrontalière et de voisinage et de montrer que la détermination des frontières par la guerre est une solution qui n'appartient plus au XXIe siècle. Conscient de cette réalité, le comité directeur de l'ARFE a appelé la Fédération de Russie à respecter l'intégrité, la souveraineté de l'Etat ukrainien et les frontières territoriales existantes. Cela exige l'arrêt immédiat de ses actions militaires et le retrait de ses troupes d'Ukraine. De même, l'ARFE a déclaré que la Russie doit immédiatement retirer sa reconnaissance des dites " républiques populaires de Donetsk et de Louhansk ", ce qui est contraire au droit international.


Déclaration du Président de l'ORU Fogar


Nous vous invitons à consulter également les déclarations suivantes :

Newsletter

Abonnez-vous à nos dernières nouvelles ...
 

© All rights reserved ORU. Barcelona 2022